Association royale des anciennes et anciens élèves du centre scolaire Saint-Benoît Saint-Servais
 
Login Password Password perdu?

Bienvenue sur le site web ARSBSS.BE

Outre un nouveau nom (ARSBSS), un logo et nom de domaine, l'association veut au travers de ce site plus moderne vous offrir de meilleurs services comme par exemple l'annuaire des Anciens. Dès à présent, nous vous invitons à mettre à jour votre fiche avec le nom d'utilisateur et mot de passe se trouvant sur la page de garde de votre exemplaire du TU.
Les photos de classe des rhétoriques sont désormais disponible dans l'annuaire. Vous pouvez également partager vos propres photos d'époque. Merci pour votre patience et collaboration ... et bonne visite à toutes et à tous.

Code d'accès perdus?

Si vous avez perdu votre code, il suffit d'inscrire votre adresse email sur cette page et de le recevoir par email.
Si vous l'avez perdu et n'avez jamais mis votre fiche à jour, vous pouvez en faire la demande en précisant vos noms, prénoms, classe et année de sortie.

Une chouette exposition à la Galerie Wittert de l'ULG

https://www.facebook.com/events/702037126605920/

Conférence de Gabriel RINGLET le 14 avril à 20h dans la grande salle du Collège

Conférence avec Gabriel Ringlet 

Oser s’ouvrir quand tout se ferme


« Elargis l’espace de ta tente » disait un jour le prophète Isaïe « car à droite et à gauche tu vas déborder » (Isaïe 54, 2-3)

Au moment où, sur tant de plans, la fermeture semble l’emporter, ne faut-il pas prendre le risque de l’élargissement ?

 

La conférence se propose de raconter cette ouverture en parcourant trois chemins.

            Le premier encourage à oser l’actualité.

            Oser avouer que nous vivons un moment difficile, que la peur de l’autre est grande, que le monde déconcerte, que les besoins de travail et d’affection ne sont pas toujours rencontrés. Comment « traverser » dans ces conditions-là ?

 

            Le deuxième chemin suggère d’oser la fragilité.

            Il n’y a pas de honte à montrer ses failles. Plus que jamais, pour tenir le coup, ou mieux, pour rester enthousiaste, dans cette traversée exigeante et difficile, il importe de faire place au manque.

 

            Le troisième chemin, enfin, pousse à oser l’intériorité.

            Rien à voir avec les sacristies ! Il ne faut pas confondre le spirituel et le dévotionnel. L’intériorité dont il sera question se veut plus « évoquante » que « confessante ».

 

En s’interrogeant aussi sur ce que signifient l’héritage, la transmission et le passage de générations, le conférencier posera finalement, à travers son exposé, une question qui pourrait se formuler d’une triple manière :

Comment parler sa propre parole ?

Comment rejoindre sa vérité la plus secrète ?

Comment redevenir jeunes, même quand on est déjà vieux ?

 

Le conférencier

Prêtre, écrivain, journaliste et universitaire, il a été professeur et vice-recteur de l’Université catholique de Louvain. Membre de l’Académie Royale de langue et de littérature françaises de Belgique, sa vocation est intimement liée à l’écriture à travers, surtout, la rencontre entre l’actualité, l’Evangile et l’imaginaire. Un tissage qu’il développe plus particulièrement au Prieuré de Malèves-Ste-Marie en Brabant wallon.

Il s’investit beaucoup dans l’accompagnement en fin de vie et encourage un dialogue approfondi entre les libres pensées.

Banquet de l'ARSBSS - 19 mars 2016

N'oubliez pas l'inscription au Banquet augmente de 10€ après le 29 février !

Pièce des Rhétos 2016

Collège Saint-Benoit Saint-Servais
Pièce rhétos 2016
     
Les rhétos mettent en scène...
Charles Dickens "Un Cantique de Noël" le 26 et 27 février au 104
         
Le 26 et 27 février prochain à 20h, les rhétos du collège Saint Benoit Saint Servais seront sur la magnifique scène du 104 pour la représentation annuelle de leur pièce de théâtre.
 
Cette année, les élèves et leur metteur en scène se sont orientés vers l'Angleterre et ont choisi pour auteur l'un des plus grands de l'époque victorienne: Charles Dickens et son oeuvre plus que reconnue "Un Cantique de Noël".       
 
         Une histoire de Noël peu commode...       
Ebeneezer Scrooge vit seul dans un triste manoir. Il possède un comptoir et une fortune qu'il ne veut partager avec personne. Son commis, Bob Cratchit, est payé une misère, aucun don n'est fait à aucune oeuvre que ce soit, et par-dessus le marché, Scrooge refuse de voir son neveu, le seul membre de sa famille encore vivant.

Or, le soir de la veille de Noël 1843, Scrooge reçoit la visite du fantôme de feu ses anciennes associées, les soeurs Marley, qui lui proposent de l'aider à racheter ses péchés... Scrooge va devoir se préparer à vivre une aventure hors du commun.
     
 
En bref...
 
Où? Au collège Saint Benoit Saint Servais, dans la salle du 104.
Quand? Le vendredi 26 février à 20h
            et Le samedi 27 février à 20h.      
Prix? 8€ en prévente (préventes disponibles à l'accueil de l'école)
         9€ sur place
         6€ pour les étudiants
         3€ pour les élèves de l'école
 
Réservation par mail: Vous pouvez réserver vos places par email sur l'adresse infocollege@stbenoistservais.be. Cependant, il vous faudra tout de même aller chercher vos tickets et les payer à l'accueil de l'école avant la première représentation car les places sont numérotées.
Pour ce faire, envoyez un mail avec votre nom, prénom, le nombre de places souhaitées et à quels tarifs pour le vendredi 26 février à 11h au plus tard.

Décès du Père Jean Meeûs

L'ARSBSS est triste de vous annoncer le décès du

Père Jean MEEÛS SJ
Préfet spirituel du Collège Saint-Servais de 1964 à 1985

Né à Uccle le 14 août 1929, il est décédé et entré dans la vie le 9 février 2016 à Liège.

La messe d’A-Dieu sera célébrée en l’église Ste-Véronique, Place Ste-Véronique à Liège, le samedi 13 février à 11h.

Une veillée de prière aura lieu à la Communauté Jésuite le vendredi 12 février à 18h30.

Visites entre 16h et 19h
Mercredi et jeudi à la Communauté de l’Annonciation
Vendredi à la Communauté Jésuite

Adresses :
Centre de l’Annonciation – Rue Louvrex 96, 4000 Liège
Communauté Jésuite – Rue Saint-Gilles 92, 4000 Liège

Né à Uccle la veille de l’Assomption 1929, deuxième d’une famille de quatre enfants, Jean Meeûs entre dans la Compagnie de Jésus le 14 septembre 1948. Il vit son noviciat à Arlon, ses études philosophiques (1951-1954) à Eegenhoven et théologiques (1957-1961) à Chantilly. Il passe aussi par les Collèges de Liège pour sa régence et de Verviers comme jeune prêtre. Dès la fin de son troisième An (1964) il est envoyé à Liège. Pendant vingt années, il est préfet spirituel des élèves du Collège Saint-Servais, mais aussi aumônier des scouts et  accompagnateur d’équipes Notre-Dame (CVX).

Dans le courant des années 70, Jean voit dans le Renouveau Charismatique une chance pour l’Eglise. Il est le modérateur diocésain des groupes du Renouveau pendant plusieurs années. Il apporte à ce « courant spirituel » tout ce que sa formation aux Exercices de Saint Ignace lui a donné. C’est ainsi que le cardinal Suenens remarque ses talents au point d’en faire un de ses collaborateurs.

A Liège toujours, il participe, avec l’Abbé Henri Bastin, les Filles de la Croix et des jeunes, à la fondation en 1985 du Centre l’Annonciation, lieu d’évangélisation et de vie communautaire chrétienne. Jean est un pilier de cette communauté jusqu’à son dernier jour. Avec l’Annonciation, il contribue à faire vivre de 1991 à 2001 un projet apostolique innovant, « Le café chrétien ». C’est en équipe, dans la complémentarité des états de vie, qu’il anime de nombreuses retraites, conférences et sessions en Europe, et quelquefois au-delà, aidant tant de personnes à devenir sources, par la rencontre de Jésus-Christ, son Seigneur et ami.

https://www.facebook.com/arsbss/photos/a.233235506778374.39353.139782826123643/740229526078967/?type=3&theater



LES P'TITS BOUCHONS

LES P'TITS BOUCHONS
 
Comme vous le savez, les élèves de 4F récoltent, tout au long de l'année, les bouchons à visser en plastique de produits alimentaires à boire.
 
Le projet se prolonge un samedi tous les 2 mois lors du tri des bouchons récoltés.
Le premier groupe d'élèves inscrits pour les samedis de tri est donc arrivé de bon matin à Grivegnée (derrière l'église de Robermont) et a découvert les lieux : un parc, une école primaire ... et derrière ce bâtiment, un petit local caché au fond de la cour. C'est le local de tri.
 
Le Président de l'ASBL nous accueille chaleureusement et nous rappelle les objectifs poursuivis : cette ASBL à visée sociale et écologique revend les bouchons, après un tri nécessaire,  à une société liégeoise qui leur donne alors des fonds afin de pouvoir financer du matériel non remboursé à des enfants en situation de handicap. C'est avec émotion que nous apprenons que ce Président est un des fondateurs de l'ASBL, ayant eu lui-même une fille en situation de handicap, aujourd'hui malheureusement décédée.
 
Il nous montre les palettes de plastique quasi incassables que l'on fabrique à partir de nos petits bouchons.
 
Nous nous mettons au travail et remarquons combien le tri peut être nécessaire. On retrouve même des pièces de 1 centime dans les tas de bouchons !
 
Les élèves sont enthousiastes et comptent discrètement le nombre de sacs qu'ils ont remplis pendant la matinée. L'équipe de l'après-midi relève le défi de faire mieux !
 
En tout, nous aurons rempli plus de 22 grands sacs d'environ 50 L. Une belle performance aux dires des responsables de l'ASBL.
 
Les élèves repartent plus conscients des impacts de leur action.
 
Le weekend du mois de décembre 2015, le tri a été annulé. Le local a été sauvagement vandalisé.
 
Prochain tri : le 13 février 2016. D'autres élèves de 4F se sont inscrits et sont prêts à donner un coup de main aux bénévoles de l'ASBL.
 
Merci à tous les collègues qui régulièrement déposent leurs bouchons dans le petit ravier à la salle des professeurs ou devant le local OXFAM ...  ou me remettent en mains propres des sacs remplis de bouchons !
 
Florence Van Hoof

Taxis pour les Îles de Paix

Même si l'information figure sur les passeports « Îles de Paix » (distribués avant les vacances en 1ère et hier pour les autres niveaux), je souhaite lancer un nouvel appel à l'aide pour véhiculer des élèves lors du week-end des Îles de Paix, les 15-16-17 janvier.

Nous irons en effet conduire des élèves (et donc aussi les rechercher !) dans des grandes surfaces aux quatre coins de la province, où notre présence est attendue.

Certains collègues et parents se sont déjà manifestés, mais nous sommes toujours à la recherche de quelques bénévoles, que ce soit pour un trajet ou pour une période un peu plus longue.

Si vous êtes disponibles, merci de me contacter en me précisant les moments possibles (du vendredi 13h30 au dimanche 17h00 !), le nombre de places disponibles dans votre véhicule, la direction dans laquelle vous préférez vous rendre, ainsi qu'un numéro de GSM pour vous joindre pour les dernières précisions pratiques.

L'an dernier, près d'une cinquantaine d'entre vous avaient répondu favorablement à notre appel et ce n'est donc pas un hasard si nous avons pulvérisé notre meilleur résultat : c'est entre autres grâce à vous tous et bien sûr à vos enfants.

Vous pouvez répondre de préférence via mon adresse mail ...ou par téléphone à un des numéros ci-dessous.

 

Merci d'avance pour votre aide.

 

PS : certains d'entre vous ont déjà proposé leur aide et "les anciens taxis" recevront sans doute un deuxième message, mais il était difficile de trier les 1932 adresses mail de mon fichier.

 

 

Pour l'équipe des Îles de Paix au Collège.

 

Philippe COUNSON

pcounson@stbenoitstservais.be

0494/93.17.16

04/ 250 47 45

 

 

BANQUET DES RETROUVAILLES 2016

Voici déjà quelques renseignements utiles :

Date : Samedi 19 Mars 2016
Prix (vins compris) :
30,00 € jusqu’à 9 ans de sortie de Rhétorique
40,00 € pour tous
50,00 € pour les inscrip- tions après le 28 février 2016
Compte :
BE84 2407 6464 6859 BIC : GEBABEBB
Association Royale des Anciennes et Anciens de St Benoît-St Servais Rue Lambert-le-Bègue, 44 4000 Liège
~~
Pour toute information, envoyer mail à :
banquet@arsbss.be
°°°°°°
TRES IMPORTANT : Il y a 400 places disponibles ; pour nous permettre de prévoir les achats, force nous est donc de fixer une date officielle limite d’inscription étant donné que les capacités de la cuisine, du service ne sont extensibles à l’infini, il est impératif d’effectuer le virement à l’avance, seul celui-ci faisant preuve d’une inscription ferme. Merci d’en tenir compte. Au-delà de cette date, outre une majoration de 10,00 €, nous n’avons plus aucune certitude de pouvoir accepter la réservation et d’assurer une place. Après le 28 février 2016, il sera probablement trop tard !!! Spécifier l’année de sortie et la classe. Il est évident que les épouses sont les bienvenues, ceci pour répondre à certains qui se posent encore la question !


De plus, contrairement à la rumeur, le banquet n’est pas réservé qu’aux seuls jubilaires; il est ouvert à toutes les années.


Pour l’horaire :
17h30 : Eucharistie, chapelle de la Communauté Rue Saint Gilles, 92
18h30 : Apéritif dans le bâtiment Béguinage »
19h00 : Repas


Les années jubilaires
suivantes sont particulièrement invitées : 2011–2006- 1996 – 1991 – 1986 – 1976 – 1966 – 1956

Soutien à 'Débouchons pour les p'tits bouchons'-ASBL

Tout au long de l’année 2015-2016, la classe de 4F soutiendra l’asbl ‘Débouchons pour les p’tits bouchons’.

Cette Asbl à visée sociale et écologique récolte les bouchons en plastique (uniquement eau, lait, soda, bouchons de sport). Après un tri nécessaire (auquel chaque élève de 4F participera), les bouchons seront revendus à une société liégeoise afin de récolter des fonds pour financer du matériel non-remboursé à des enfants en situation de handicap.

Nous attendons donc des montagnes de bouchons, emballés dans des sachets, au local OXFAM (permanences sur le temps de midi ou, en dehors des permanences, à déposer dans les bacs devant la porte du local).

Des bacs de récolte sont prévus à l'extérieur.... et donc accessibles à tous les Anciens qui garent dans la cour !

N’hésitez pas à en parler autour de vous !

Nous vous remercions pour votre précieuse collaboration et nous réjouissons de pouvoir apporter une aide concrète à tous ces enfants.

La classe de 4F

 

Refugee crisis - A message from John DARDIS sJ


News Bulletin
 
News Flash "Jesuits in Europe" - September  6th 2015

 

 
[ The Refugee Crisis in Europe - Call for our Response ]


 
 
Letter of Fr. John Dardis as President of the Conference of European Provincials, about the current Refugee crisis in Europe and its call for our response.

Fr. John Dardis
 
Dear Major Superiors of Europe,
Dear Companions and Friends

We have all seen the terrible images in the last number of days about refugees dying as they try to reach safety in Europe.  Most come from Syria, Afghanistan and other places such as Somalia and Eritrea that are war-torn. We are grateful, at European level, that there is so much generosity and solidarity in our tradition, but unfortunately this is not being translated into political terms at the moment.  Apart from one or two countries, too many reactions express a hardening of attitudes, fear, a closure of borders. Teminology used, even by politicians, can be extreme and this does nothing to help public opinion or to help people to understand the dire situation in which these people find themselves and that they are, in fact, refugees fleeing for their lives.

We can relate back to the 1940s, after World War II, when so many people were fleeing war and destruction and when the Geneva Convention to protect refugees was then enacted.  It was a beacon of light at that time – a sign of solidarity; a sign of commitment to international togetherness and a reaching out in compassion to those who we knew had suffered so much and whose suffering was, indeed, ongoing.

Austria
 
Our European communities today need to be reminded that these values of solidarity and hospitality are needed now more than ever.  When we compare refugee crises of the past, in South East Asia or Africa or the ones after World War II, the one that we are experiencing now is on a par with these.  JRS was founded by Father Arrupe in a movement of consolation and compassion when he saw the plight of Vietnamese boat people.  The plight of so many people today coming by boat across the Mediterranean, fleeing war, especially in Syria, also moves our hearts.  Jesuits and those close to us want to do something about it and they want to see the Society doing something about it.

 
Macedonia
We are proud of the work of JRS in so many parts of Europe, working steadily over so many years on the issue of access to protection, detention and on other concerns.  Now new initiatives are needed. JRS is already working in front-line situations, is examining an initiative in Greece and is, also, hoping to start a project in Hungary.  I encourage these initiatives and I ask that action will take place as speedily as possible.  I ask Major superiors to support and encourage these new initiatives across province boundaries and all of you to give whatever help you can.  We have to act together in solidarity - some smaller Provinces and Regions want to help but are unable to do much on their own.

I thank Jean-Marie Carrière, the Head of JRS- Europe, and his team for the work they are doing and I ask him to work with local Provinces and regions to develop these new projects. Undoubtedly our efforts on the grounds will be humble – we are not a big NGO and there is no suggestion that we act like one. But small projects from a Christian motivation can be prophetic signs of the Kingdom breaking in, of the poor being raised up, of the stranger being welcomed, of the system of oppression being challenged. Surely that is what is needed now – prophetic words and deeds that show the way forward to a continent struggling to recover and express its values.

 
JRS_Macedonia
While this letter refers mostly to the current refugee situation and to JRS, I also want to acknowledge and include the work done for migrants in so many of our provinces and regions across Europe. Jesuits and their colleagues are working, often in very difficult circumstances and with few resources, on behalf of migrants, either recently arrived or who have been here for some time. This work deserves to be honoured and supported, focussed as it is on people whom our societies would, sadly, often prefer to forget.

Concrete steps in the current situation

·            I encourage Major Superiors to consider how best to advocate, in the countries of their Provinces of Regions, for a policy that is humane, in solidarity and open.
 
·            Superiors may wish to invite scholastics to volunteer in a refugee shelter as part of their weekly apostolate.
 
·            Can our schools run seminars of awareness for teachers, parents, pupils and in some cases can open their doors to house some refugees?
 
·            Some of our universities have centres for human rights or for migration or have experts on Catholic social teaching. We need to use this expertise now in our analysis of this situation. Can some of these come together, perhaps co-ordinated by JRS, to reflect and to plan action?
 
·            Can our parishes organse a ‘Sunday of solidarity’ where a refugee or a representative of one of our JRS offices in Europe is asked to speak at Masses?
 
·             
 
Refugees welcome
·            Communities can consider welcoming a refugee family. JRS Europe has a structure ‘the Welcome Project’ for this.
 
·            Social centres and their reviews already have done much. They can make this analysis available on their sites and re-circulate resources already available.
 
·            I ask JRS Europe in Brussels aided by the local JRS offices to help with resources for journalists, parishes, schools, bishops and episcopal conferences. This is part of its advocacy mission. Those of you who know journalists and opinion leaders can avail of these resources. JRS Europe can help also for more political statements, in order to engage the action of policy-makers.
 
·            Our communications ministries such as web portals, cultural and pastoral reviews are asked to highlight the issue in their on-line and print media, to make available any material they have and to continue to update their analysis?
 
·            All Jesuits can pray, asking: ‘What have I done for Christ, present in these refugees? What am I doing? What can I do?”
 
·            Jesuits in our infirmiaries are especially asked to reflect and pray for the refugees  - we need their prayers as they have a special mission of praying for the Society and the Church.
While asylum and migration are certainly complex issues, the simple fact is that, in the end, people are dying.  At this defining moment, we can and we must reach out.  I thank so many of you who are already doing so much.

Christian roots of our Continent

There has been debate in recent years about the Christian roots of our continent. This is a time to show that this is not a debate only about language and terminology. Let us together try to help our continent and our societies move forward, to show that we are Christian not just in name but in fact, to show our love ‘not just in words but in deeds’. As we approach the feast of St Peter Claver (September 9th) who did so much for slaves and marginalised people, we can pray, through his intercession, that our efforts for those seeking refuge today may be blessed and that these efforts may bear fruit that lasts.

Yours sincerely,

John Dardis SJ
President, Conference of European Jesuit Provincials


 

Pages :

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Google
Recherche WWW Recherche dans www.arsbss.be


Si vous désirez réagir ou recevoir un complément d'information,
.

Association Royale des Anciennes et Anciens Elèves du Centre Scolaire Saint-Benoît Saint-Servais A.S.B.L. Dernière mise à jour:
12 Février 2012
rue Lambert Le Bègue, 44
4000 Liège
  E-mail:
  Compte bancaire: 240-0646468-64 | BIC: GEBABEBB | IBAN: BE29 2400 6464 6864
Cotisations 2012: Membre effectif: 25 € | Membre d'honneur: 35 € | Membre effectif sorti depuis moins de 10 ans: 10 €